Qu'est ce que la robe bleue ?

Les robes admises dans le standard du Bouledogue Français LOF

• uniformément colorée fauve, bringée ou non, ou à panachure limitée,

• fauve bringée ou non à panachure moyenne ou envahissante.

 Toutes les nuances du fauve sont admises, du rouge au café au lait.

 Les chiens entièrement blancs sont classés dans « fauve bringé à panachure envahissante ». Lorsqu’un chien présentera une truffe très foncée, des yeux sombres entours de paupières foncées, certaines dépigmentations de la face pourront être exceptionnellement tolérées chez de très beaux chiens ».

Extrait du Standard du Bouledogue Français FCI-Standard n°101 / 06.04.1998 / F
 Voir le texte intégral sur : http://www.cbf-asso.org/

 

Description de la robe bleue

« La couleur de cette robe est obtenue par dilution du pigment noir. Il s’agit d’une sorte de gris-bleu plus ou moins clair, qui, lorsqu’il se fonce, se rapproche de la couleur de l’ardoise. La totalité des poils et de la truffe sont bleus, ces caractéristiques sont visibles dès la naissance. Cette définition exclut du groupe des robes bleues celles qui résultent d’un grisonnement progressif du noir et se caractérise par un pelage composé de poils gris clairs et de poils noirs, ainsi qu’une truffe noire (Caniche, Kerry Blue). Par ailleurs, les robes dites bleues de Braque d’Auvergne, du bleu de Gascogne ou du Cocker sont en fait, des robes panachées, rouannées ou mouchetées, l’aspect bleu résultant d’une association de poils noirs et de poils blancs dans les zones à panachure.»

Extrait de « Proposition pour une nomenclature des robes chez le chien », rédigé en collaboration avec le Docteur Costiou, Services d’Anatomie et Extérieurs des Animaux Domestiques, E.N.V de Nantes.

Génétique de la robe bleue

Le locus D ("Dilution")

La série D agit sur l'intensité de la pigmentation : il y a agglomération des granules pigmentaires en paquets, ce qui réduit l'absorption de la lumière et fait apparaître la couleur plus pâle : par exemple, le noir devient bleu.

Deux allèles sont connus à ce locus : D+, qui ne s'exprime pas et laisse agir les gènes aux autres locus et d, récessif, qui dilue l'eumélanine et la phaeomélanine : le noir donne du bleu, le marron, du beige et le fauve, du sable.

Les robes diluées par d, spécialement le bleu, paraissent prédisposées à une certaine forme d'alopécie. On ne sait pas si celle-ci est liée à un effet pleiotropique de d, ou est induite par un autre gène, éventuellement allèle, non encore décrit, ou bien encore dépend d’un gène à un autre locus mais très proche de D (phénomène de « linkage »).

Le fait que des chiens dd n’aient aucun problème argumenterait contre la première éventualité.

Aucune étude à ce jour a prouver le lien direct entre l'alopécie et la couleur bleu.

Le professeur Denis ecrit : "L ALOPECIE TOUCHE EGALEMENT DES ROBES NON DILUEES", ce qui suggère un fort rapprochement avec l'alopecie folliculaire des poils noirs (non porteur de bleu precisons le )
 

Date de dernière mise à jour : 08/11/2016

Commentaires

  • Stéphanie JUINO

    1 Stéphanie JUINO Le 16/04/2021

    Bonsoir
    Je suit a la recherche du femelle bleue avec la cravatte blanche
    Je voudrais connaître vos tarifs svp
    Avez vous des naissances prévu dans les prochains mois
    Clt
    Stéphanie
    0685290080

Ajouter un commentaire

Anti-spam